« Fictions et vérités » : L’orientalisme à travers les écrits sur les Miao-Hmong

Alykhanhthi Lynhiavu

Résumé

À partir de l’analyse d’une thèse sur les Miao de Chine, « Un exemple d’acculturation chinoise: la province du Guizhou au XVIIIe siècle », écrite en 1972 par l’historienne Claudine Lombard-Salmon, l’auteure de l’article explique comment est diffusée une représentation faussée, sinon partiale, de ces populations. Qualité de la langue, influence du cachet académique, contexte historique de l’écriture du document, ces éléments concourent à la reprise de cette image d’un passé guerrier par les auteurs occidentaux qui étudient les Hmong du Laos en Occident. Cet article illustre les propos de Edward Said sur « l’orientalisme » et de Tzvetan Todorov sur la « vérité d’adéquation ».

Retour au sommaire | Texte en PDF