Ethnographie mise en scènes - mises en scène ethnographiées

Petra Tjitske Kalshoven

Résumé

Dans un univers de « jeu sérieux » qui existe parallèlement au monde des ethnographes professionnels, des amateurs dits Indianistes explorent les cultures amérindiennes du 19e siècle en développant des techniques artisanales, en se déguisant avec des costumes « de qualité muséale » et en mettant en scène des situations qui approchent une réalité historique reconstituée grâce à des images et des écrits d’époque dans le but de produire une connaissance empirique significative. Le projet indianiste se veut une enquête ethnologique, mais ici le logos ne s’exprime pas par écrit. Être Indianiste veut dire se faire un récit de l’Autre à travers son propre corps, en échappant aux limites de l’écriture. Cela dit, en collationnant des ethnographies d’époque pour arriver à une version « authentique », et en interprétant cette version déjà interprétative, les Indianistes n’échappent pas non plus à la re-création, même si leur pratique peut constituer une voie privilégiée pour apprendre.

Retour au sommaire | Texte en PDF