Déclin de la religion et persistance du religieux

Daniel Baril

Résumé

Certaines données actuelles sur la pratique religieuse semblent indiquer un déclin de la religion. Mais l’analyse de l’ensemble des données montre plutôt qu’il y a mutation dans l’appartenance religieuse. Le texte propose une analyse darwinienne de la production de surnaturel par l’esprit humain, analyse qui explique du même coup la persistance du phénomène religieux à travers les époques, les cultures et les conditions socioéconomiques. Cette interprétation s’appuie sur des travaux de psychologie cognitive, de psychologie évolutionniste et de primatologie qui cherchent à cerner les mécanismes universels sous-jacents à la variabilité culturelle. Au terme de l’analyse, la religion apparaît comme un produit dérivé d’habiletés psychocognitives retenues par la sélection naturelle pour leur adaptation à la gestion de la vie en groupe.

Retour au sommaire | Texte en PDF