Comment mener une ethnographie au Chiapas? Entre engagements et désengagements sur un terrain fortement politisé

Sabrina Melenotte (EHESS-Paris, LAIOS-CNRS)

Résumé

Mon ethnographie porte sur un municipe de l’État du Chiapas, San Pedro Chenalhó (Mexique), qui connut une transition politique accélérée et violente dix ans avant l’étude. La récente commémoration du dixième anniversaire du massacre d’Actéal et sa surmédiatisation ont fait ressurgir des débats théoriques et juridiques, amenant intellectuels et journalistes à s’engager et à se positionner entre deux pôles extrêmes. Ces positionnements politiques et idéologiques transparaissent dans les travaux académiques. Je montre qu’il est alors difficile d’arriver sur un terrain si balisé sans mener un travail de réflexivité sur la manière de s’engager, tant par rapport aux idéologies dominantes que sur des questions directement méthodologiques.

Retour au sommaire | Texte en PDF