Du discours de l’autre à l’émergence d’une parole en propre : réflexions à partir de récits d’usagers des services psychiatriques

Annie Gauthier (Institut national de la recherche scientifique)

Résumé

Cet article tisse une réflexion à partir d’un article de David B. Morris et des récits d’usagers des services psychiatriques, issus d’une étude qui a porté sur les espaces de négociation sur la scène clinique transculturelle à Montréal. Ces récits font ressortir une tension entre des catégories issues des milieux psychiatriques et des significations qui semblent plus près de l’expérience singulière des sujets. La réflexion proposée amène à (re)considérer l’impact des grilles de lecture que l’on utilise pour traduire la souffrance des personnes. Celles-ci semblent à la fois procurer des repères et fonctionner comme des obstacles possibles aux dires des usagers, en particulier si ces dires touchent les points aveugles de nos grilles de lectures. Nos analyses soulignent la portée clinique de ce que perçoivent, interprètent et expriment les patients et les intervenants à partir de leur propres expérience et expertise, et dans le contexte de leur interaction.

Retour au sommaire | Texte en PDF