Penser la douleur à la rencontre du culturel et du biologique : repères anthropologiques

Daniel Côté (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité au travail)

Résumé

La douleur constitue un phénomène complexe qui recoupe des aspects neurophysiologique, psychologique et socioculturel. Si la sensation de douleur est un phénomène universel qui concerne l’ensemble du monde animal, chez l’homme, l’expression des émotions et les attitudes et les comportements qui y sont relatifs varient selon les cultures et les milieux sociaux. Cet article présente quelques repères pour une contribution anthropologique à l’étude de la douleur en questionnant les conditions de son intégration dans le contexte de la recherche médicale ou paramédicale. Cet article questionne aussi la capacité et le devoir de l’anthropologie de participer à l’élaboration de nouvelles approches thérapeutiques dans un contexte d’ouverture de la médecine aux méthodes qualitatives et aux thèmes de recherches qui ont caractérisé l’anthropologie médicale jusqu’à maintenant.

Retour au sommaire | Texte en PDF