Connecting the Micro and Macro Approaches: Cultural Stakes in Health Communication

Isaac Nahon-Serfaty (Université d’Ottawa), Rukhsana Ahmed (Université d’Ottawa), Sylvie Grosjean (Université d’Ottawa) et Luc Bonneville (Université d’Ottawa)

Résumé

Depuis le congrès de l’Organisation mondiale de la Santé à Ottawa (Canada) en 1986, on a reconnu le rôle structurant des différences culturelles dans les orientations des systèmes de santé. Cela a constitué un pas important dans la compréhension de la place du patient dans la promotion de la santé et des soins médicaux. Les chercheurs tiennent compte de l’importance des facteurs socioculturels dans ce champ complexe d’activités humaines et sociales qu’est le domaine sanitaire. Cependant, la culture est encore un élément marginal dans les institutions médicales malgré les constats faits de son importance tant en psychologie, en sociologie et en anthropologie. Cet article traite du rôle de la culture dans le champ de la « communication et de la santé », à partir d’une perspective multidisciplinaire, en essayant une réconciliation des approches micro et macro. Nous proposons de répondre à la question suivante : comment peut-on concilier le micro et le macro et ainsi intégrer la dimension culturelle dans les phénomènes étudiés dans le champ de la « communication et de la santé », tant sur le plan interpersonnel que dans le contexte plus large de l’interaction sociale? La réponse à cette question demandera d’explorer les contributions empiriques et théoriques de différents domaines.

Retour au sommaire | Texte en PDF