Les multiples visages de la Malinche ou la manipulation historique d’un personnage féminin

Mariane Gaudreau (Université de Montréal)

Résumé

La Malinche est un personnage historique et un emblème identitaire mexicain d’une importance inégalée. Au cours de l’histoire, rarement un personnage féminin n’a occupé une si grande place dans la construction identitaire d’une nation. La Malinche, jeune Indigène qui a servi d’interprète et de concubine à Cortés pendant les premières années de la Conquête, porte encore aujourd’hui aux yeux de la population mexicaine les stigmates de la période post Indépendance. Alors qu’elle est vénérée à la période coloniale et considérée comme la mère de la nation mexicaine, elle se voit attribuer la responsabilité des maux de sa patrie dès l’Indépendance. De nos jours, les chercheurs semblent vouloir se faire les avocats du diable des deux positions précédemment proposées en replaçant la Malinche dans son contexte original pour mieux réinterpréter sa symbolique en termes contemporains. Ainsi, la Malinche aura revêtu plusieurs visages au cours de l’histoire, toujours en concordance avec les objectifs politiques des autorités en place.

Retour au sommaire | Texte en PDF