Pan-Indigenous Anthropology and differing needs

Robert-Falcon Ouellette (Université Laval)

Résumé

Plusieurs académiques aborigènes étudiant les Autochtones voient l’anthropologie comme un outil d’enquête efficace comportant de nombreuses techniques de recherche. Il y a, par contre, plusieurs aspects de l’anthropologie et de la science occidentale qui sont incompatibles avec le combat incessant pour la décolonisation, la réaffirmation et la néo-construction de l’identité, de la philosophie et de la politique du plan holistique pan Aborigène.

L’anthropologie aborigène est encore au stade émergent. Les études sur les Premières Nations sont en plein développement et cette nouvelle sphère de l’anthropologie est principalement basée sur les études des académiques autochtones. Plusieurs Aborigènes, qu’ils soient des académiques ou non, voient en cette facette de l’anthropologie un outil de promotion des valeurs autochtones. Ces mêmes académiques sont, pour le moment, très attirés par les idées entourant les connaissances aborigènes. Elles leur donnent en effet un certain pouvoir et l’obligation de créer les conditions pour continuer le combat de la décolonisation.

Retour au sommaire | Texte en PDF